Photo de Sarah Armstrong

Sarah Armstrong

Directrice générale

Sarah Armstrong est désormais directrice générale de la Fondation Internet Society. Elle nous permet de bénéficier de l’expérience de sa carrière dédiée au développement international, à l’humanitaire et au travail caritatif.

Elle était auparavant à la tête du service Communications marketing d’Abt Associates, où elle était responsable de la gestion de la stratégie, des opérations et des programmes pour la communication, le marketing et le développement commercial. Elle a travaillé chez Abt Associates pendant plus de sept ans.

Avant Abt Associates, Sarah était directrice de la sensibilisation et de la communication de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) à Djouba, au Soudan du Sud, lequel est devenu un nouvel État pendant cette période. Elle a également été consultante pour des organisations à but non lucratif nationales et internationales, et a mené à bien des programmes d’organisations très variées, notamment l’AARP, la Croix-Rouge américaine et des clients de Porter Novelli, une société internationale de relations publiques.

En 2004, Sarah a créé la fondation A Brighter Tomorrow for Africa (BTA), une organisation à but non lucratif visant à améliorer la vie des femmes et des enfants en Sierra Leone, en Afrique de l’Ouest, en apportant un soutien financier à de petits projets communautaires. Désormais, cette organisation développe et soutient des programmes de restauration scolaire dans des zones rurales et urbaines de Sierra Leone pour plus de 1000 enfants, qui peuvent désormais mieux réussir à l’école grâce à l’alimentation dont ils bénéficient. Leurs résultats progressent, ils réussissent les examens nationaux et vont à l’université. À l’automne 2017, BTA est venue en aide aux victimes d’un glissement de terrain dans des camps de Freetown, la capitale. Et pendant l’épidémie d’Ebola, quand les enfants étaient en quarantaine dans leurs villages et n’étaient pas autorisés à aller à l’école, BTA a fourni des centaines de radios aux élèves, afin qu’ils puissent écouter leurs enseignants sur les ondes.

Elle a reçu l’Humanitarian Leadership Award de la part de l’Organisation nationale des Sierra-Léonais en Amérique du Nord, et a accompli un immense travail au cours de ses nombreux déplacements dans des pays en voie de développement. Elle est née à White Plains, dans l’État de New York, et a vécu dans sept États des États-Unis, dans le District de Columbia, au Soudan du Sud et à Paris. Elle a obtenu une licence de français au Dickinson College. Elle apporte à la Fondation Internet Society son indéfectible volonté d’améliorer la vie des personnes dans le besoin, partout dans le monde.